Séminaire de l'ED "Critique et interprétation": Littérature et histoire

Séminaire "Critique et interprétation"  : Littérature et histoire : discussion, translation, distortion? (org. HCTI Lorient)

Intervenants : Karim Daanoune, Marie-Cécile Schang

Manifestation organisée par l’ED  : inscription obligatoire sur Amethis "DIS-ALL-Critique et Interprétation-05" ou auprès de catherine.leberre@univ-rennes2.fr
La visio conférence aura lieu sur TEAMS

14h

 Marie-Cécile SCHANG : " L'Ancien Régime au prisme du XIXe siècle : transpositions, contresens, récupérations"

Elle analysera, à partir de plusieurs exemples empruntés à la littérature, aux arts du spectacle et aux arts visuels, le regard porté par le XIXe siècle sur l'Ancien Régime. Et montrera que le XIXe siècle présente une vision déformée du XVIIIe siècle, qui peut servir, selon les cas, les intérêts politiques les plus divergents.

Karim Daanoune : « Is that man crying or singing? : Faire œuvre d’écoute dans Sand Opera de Philip Metres »

J'analyserai quelques poèmes du recueil Sand Opera (Alice James, 2015), une œuvre multimodale du poète arabo-américain Philip Metres qui a pour sujet la guerre contre la terreur (The War on Terror). Cette œuvre post-11 Septembre porte sur des événements qui sont la conséquence directe des attentats du 11 Septembre, à savoir la guerre en Irak, le scandale de la prison d’Abu Ghraib et les détentions illégales à Guantánamo. L’œuvre polyphonique de Metres se veut une écriture de la révélation contre la dissimulation telle qu’elle est formulée par le secret d’état. D’ailleurs le titre Sand Opera n’est que la trace résiduelle révélée par l’effacement de la formule « Standard Operating Procedure ». Aussi, cette œuvre s’inscrit contre le phénomène de redaction, ce procédé textuel qui consiste à effacer des écrits par le biais d’un bandeau noir. J'analyserai la façon dont Metres subvertit cette pratique en l’associant à une écriture tantôt lacunaire, tantôt en surimpression permettant ainsi au contre-récit des victimes de transparaître à la surface textuelle du récit officiel. Je montrerai comment Metres tente de rendre compte du trauma et de la relation complexe qui existe entre victimes et bourreaux en tant de guerre. Enfin, je m’intéresserai aux moyens formels que le poète déploie pour rendre audible la voix des victimes arabes.

 

Français
Lieux de l'évènement: 
UBS et en visio TEAMS sur tous les sites
Dates de l'évènement: 
Mercredi, 21 avril 2021